Apprendre | Au Conservatoire de Paris | Deuxième cycle supérieur

Premier cycle supérieur

Il a pour objectif de vous apporter des compétences et connaissances complémentaires aux métiers de danseur, pédagogue, répétiteur, maître de ballet, chorégraphe, ou tout autre métier en lien avec le mouvement (circassien mime, psychomotricien, anthropologue, chercheur…).

D'une durée de 2 ans, le premier cycle est organisé en sessions de 4 jours au plus par mois à raison de 7 à 8 heures par jour.

Chaque année comprend 9 sessions pour un volume de 280 heures environ par année, soit 560 heures sur les deux années.

Un travail personnel conséquent complète le temps de formation en présentiel au Conservatoire. il est estimé entre 300 et 400 heures pour l'ensemble des deux années.

Calendriers 2020 - 2021

1ère année

11 au 14 septembre - 16 au 19 octobre - 13 au 16 novembre

11 au 14 décembre - 22 au 25 janvier - 19 au 22 février

19 au 22 mars - 9 au 12 avril - 21 au 24 mai

2ème année

11 au 14 septembre - 9 au 12 octobre - 6 au 9 novembre

4 au 7 décembre - 8 au 11 janvier - 12 au 15 février

12 au 15 mars - 9 au 12 avril - 7 au 10 mai

Le diplôme de 1er cycle supérieur atteste d'une connaissance de l’ensemble du système Benesh et vous aurez déjà accès à un large répertoire :

  • qui a été très souvent noté à la création par des choréologue Benesh professionnels;
  • dans toutes esthétiques confondues : baroque, classique, neo-classique, modern dance, contemporain et actuel !.
  • Un corpus de lectures hip hop commence à se faire avec de nouveaux étudiants eux-même hipopeurs.
  • Dans le domaine du cirque, vous aurez également accès aux cahiers de recherche grâce à Kati Wolf et au soutien du Centre National de l'Art du Cirque.

Avec le diplôme de 1er cycle vous aurez la capacité

  • d'analyser, de lire et de transcrire pour vous même ou dans le cadre de votre activité professionnelle des corpus de mouvements ou des œuvres ou extraits d’œuvres chorégraphiques ou autres.
  • de transmettre d'après partition des corpus de mouvements ou extraits d’œuvres chorégraphiques ou autres, dans le cadre de votre activité professionnelle principale.
  • Pour un pédagogue, ouvrir par exemple un cours de répertoire.
  • d'initier tout type de public, au système Benesh.
  • d'utiliser la notation Benesh comme outil d’analyse, notamment dans le cadre d’un travail de recherche ou de création.



Contenu

Le programme de la formation est spécialement pensé pour que chaque matière enseignée vienne nourrir la partition (aussi bien pour l'écriture que pour la lecture), éclaire le regard du notateur pour analyser le mouvement, enrichire son vocabulaire, et l'aider à développer un esprit critique vis-à-vis de sa pratique.

Durant la première année vous vous concentrerez sur l'apprentissage progressif du système qui se fera par l’analyse du mouvement et interrogations passant du corps au papier du papier au corps.
Il s'agira d'analyser et d'incorporer le mouvement, lire et écrire vos propres compositions à partir de thèmes spécifiques.

La deuxième année est déjà orientée vers la transmission du répertoire : écrire pour les autres, lire, apprendre et transmettre des extraits d'oeuvres apprises de partitions.

Durant les sessions avous aborderez les matières suivantes :

  • l'écriture Benesh et ses applications
  • analyse de partitions chorégraphiques : initiation
  • application et outils pédagogiques : initiation
  • formation musicale
  • AFCMD
  • Histoire des sytèmes d'écriture du mouvement

À cela s'ajoutent des mises en situations pratiques :

  • notation à vue à partir de l'observation d'une transmission
  • interprétation d'un extrait d'œuvre chorégraphique appris et mémorisé à partir d'une partition

Outre les cours réguliers, ces disciplines se croisent lors de séminaires thématiques, au cours desquels chaque enseignant apporte son point de vue sur un sujet commun, lié à l'écriture, la transmission ou la pédagogie.

Les masterclasses sont organisées autour de thèmes spécifiques et sont dispensées par des choréologues Benesh travaillant en compagnie professionnelle ou développant une recherche spécifique dans l'usage du système Benesh, ou encore spécialistes de disciplines connexes.

Un croisement entre étudiants de promotions différentes est mis en place, lors de sessions où les « aînés » viennent entre autres transmettre des extraits de répertoire.